[ Bilans annuels ] - Bilan des concours Prométhée et Max-Pol Fouchet 2011




Bilan des concours Prométhée et Max-Pol Fouchet 2011


5 mai 2011


141 candidats (137 en 2006, 125 en 2007, 112 en 2008, 140 en 2009, 135 en 2010) : 39 recueils de nouvelles ; 102 de poésie.

Présélection du jury départemental :

6 recueils de nouvelles, 13 recueils de poésie. A partir de cette présélection, le jury régional, qui s’est réuni à Lourdes, le 30 avril et le 4 mai, a établi les sélections soumises à l’appréciation des jurys internationaux : 3 recueils de nouvelles, 6 recueils de poésie. 

Finalistes : 9 auteurs (4 femmes et 5 hommes). Age moyen des finalistes : 52 ans (de 35 à 63 ans).

Profession des finalistes : avocat, cadre commercial, enseignants, graphiste, musicienne, orthophoniste, travailleur social.

Participants : 16 femmes, 22 hommes pour le Prométhée ; 49 femmes, 53 hommes pour le Max-Pol Fouchet. Âge : de 25 à 88 ans.

Nationalités : française mais aussi albanaise, belge, canadienne, congolaise, haïtienne et suisse.

Professions des candidats : enseignants (tous niveaux) mais aussi étudiants, administrateur civil, agent de la fonction publique, animatrice d’ateliers d’écriture, artiste peintre, assistant de direction, attachée d’administration, auteur-compositeur, auxiliaire familiale, avocat, bibliothécaire, cadre commercial, conseiller technique, chargé de communication, chef de projet Web, chirurgien, consultant en recrutement de dirigeants, correcteur, critique d’art, dessinateur industriel, diplomate, ébéniste, employé, formateur, éducateur, graphiste, horticulteur, infirmier, informaticien, ingénieur, journaliste réalisatrice, magistrat, médecin, médiatrice artistique, orthophoniste, professeur en conservatoire, psychologue, religieux (hôpitaux), technicien territorial, thérapeute, traductrice, travailleur social…

Candidature :
Les participants ont été informés par la presse, les revues, la Société des Gens de Lettres, mais aussi les amis, “le bouche à oreille”, et Internet ; de nombreux candidats ont téléchargé règlement et acte de candidature.

Les principales caractéristiques des deux prix :
- ce sont d’abord des concours : il convient de faire acte de candidature ;
- les concours sont permanents : il n’y a pas de date limite pour s’inscrire ;
- les prix sont décernés sur manuscrit et récompensent des talents nouveaux ;
- les recueils primés sont édités (poésie : Le Castor Astral ; nouvelles : Editions du Rocher) ;
- l’anonymat : l’identité des auteurs primés n’est dévoilée qu’une fois la décision acquise ; celle des participants est préservée en toute circonstance.
- l’importance des jurys internationaux (deux jurys de vingt auteurs de premier plan) ;
- les genres promus : la nouvelle et la poésie ;
- leur ancienneté : les prix sont attribués simultanément depuis 1982 ;
- leur qualité : bien qu’il s’agisse de prix de révélation et non de consécration, ils ne sont pas nécessairement décernés. De même, le jury peut décider de l’attribution d’un prix spécial, avec édition du recueil, dans les mêmes conditions que celui du lauréat ;
- la remise des prix en province, point d’orgue d’une quinzaine littéraire et artistique dans les Hautes-Pyrénées (cent rencontres et spectacles).


Jurés internationaux de l’Atelier Imaginaire :
Prix Prométhée : Alain Absire, Marie-Louise Audiberti, Michel Baglin, Christiane Baroche, Marie-Claire Blais (Québec), Jean Claude Bologne (Belgique), Rachid Boudjedra (Algérie), Georges-Olivier Châteaureynaud, Régine Detambel, Abdelkader Djemaï (Algérie), Nedim Gürsel (Turquie), Alain Kewes, Martine Le Coz, Jean-Luc Moreau, Patricia Reznikov, Ghislain Ripault, Marie Rouanet, Joël Schmidt, Emmanuelle Urien.
Prix Max-Pol Fouchet : Linda Maria Baros (Roumanie), Marie-Claire Bancquart, Claude Beausoleil (Québec), Jean Bertho, Eric Brogniet (Belgique), Magda Carnecci, Georges-Emmanuel Clancier, Seyhmus Dagtekin (Turquie), Sylviane Dupuis (Suisse), Guy Goffette (Belgique), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Werner Lambersy (Belgique), Jean-Pierre Lemaire, Bernard Mazo, Jean Metellus (Haïti), Luis Mizon (Chili), Pierre Oster, Jean Portante (Luxembourg).


Délibérations des jurés internationaux : mardi 14 juin 2011

Les jurys internationaux de l’Atelier Imaginaire se sont réunis à Paris, au siège de la Société des Gens de Lettres, Hôtel de Massa, le mardi 14 juin, à l’initiative de M. Guy Rouquet, président de l’Atelier Imaginaire, fondateur des prix, faisant office de président de séance, mais sans voix délibérative car étant, à ce stade de l’épreuve, le seul à connaître l’identité des finalistes.


Prix Max-Pol Fouchet.-
Après avoir salué le bon niveau d’ensemble des recueils soumis à son appréciation, le jury a décidé de décerner le prix de poésie Max-Pol Fouchet 2011, sous réserve de retouches et corrections, à Pavillon Verlaine de Mme Sylviane Cernois née le 4 septembre 1955 à Chablis, pensionnée de l’Education Nationale demeurant dans le Gers.

Le prix a été attribué au premier tour grâce aux voix de Marie-Claire Bancquart (1er ex.), Linda Maria Baros (1er ex.), Jean Bertho (1er ex.), Eric Brogniet, Georges-Emmanuel Clancier, Seyhmus Dagtekin, Sylviane Dupuis, Vénus Khoury-Ghata (1er ex.), Jean-Pierre Lemaire, Bernard Mazo et Werner Lambersy.
Mon île est une absente a obtenu les voix de Linda Maria Baros (1er ex.) et de Vénus Khoury-Ghata (1er ex.). Il a été placé en deuxième position par Eric Brogniet, Georges Emmanuel Clancier (2ème ex.), Seyhmus Dagtekin, Guy Goffette, Bernard Mazo et Jean Métellus.
Protège la bougie a obtenu les voix de Jean Metellus et de Sylviane Dupuis (1er ex.). Il a été placé en deuxième position par Georges-Emmanuel Clancier (2ème ex.), Guy Goffette (2ème ex.), Jean-Pierre-Lemaire et Werner Lambersy.
L’Adossée a obtenu les voix de Marie-Claire Bancquart (1er ex.) et de Jean Bertho (1er ex.).
L’homme san terre a obtenu les voix de Linda Maria Baros (1er ex.) et Claude Beausoleil (1er ex.), et celle, très enthousiaste, de Guy Goffette. Il a été placé en deuxième position par Luis Mizon.
Ecorces a obtenu la voix de Luis Mizon.
Empêchés en raison de circonstances exceptionnelles, Magda Carnecci, Pierre Oster et Jean Portante n’ont pu prendre part au vote.
La mise au point du recueil primé sera effectuée dans le courant de l’été. Ce dernier sera publié sous le titre Pavillon Verlaine – Chambre 102 par les Éditions du Castor Astral, partenaire de l’Atelier Imaginaire depuis 1999. Il sera préfacé par Werner Lambersy.

Prix Prométhée.-
Après avoir trouvé « intéressante » et « très variée » la sélection de manuscrits soumise à son appréciation, le jury a décidé d’attribuer, sous réserve de retouches et corrections, le prix Prométhée de la nouvelle 2011 à Clairs-obscurs de Mme
 Annick Demouzon, née le 27 juin 1948 à Lagny, et domiciliée dans le Tarn-et-Garonne, où elle est orthophoniste. La décision a été acquise grâce aux voix de Marie-Louise Audiberti, Christiane Baroche, Jean Claude Bologne, Rachid Boudjedra, Régine Detambel, Abdelkader Djemaï, Alain Kewes, Joël Schmidt au premier tour, auxquelles est venue s’ajouter celle de Michel Baglin au deuxième.
La Mémoire a obtenu les voix d’Alain Absire, Marie-Claire Blais, Nedim Gürsel, Martine Le Coz, Jean-Luc Moreau et Patricia Reznikov (1er ex.).
Les Nerfs en pelote a obtenu les voix de Michel Baglin, Georges-Olivier Châteaureynaud, Marie Rouanet et Emmanuelle Urien.
La mise au point du recueil primé est en cours. Elle se fait conformément au règlement de l’épreuve et des remarques faites par les membres du jury. Le titre définitif retenu en accord avec l’auteur est A l’ombre des grands bois. Préfacé par Abdelkader Djemaï, il sera publié par les Éditions du Rocher, partenaire de l’Atelier Imaginaire depuis 1997. 


Ouverte au public, en accès libre, la 30ème remise des prix Prométhée et Max-Pol Fouchet se tiendra au Palais des Congrès de Lourdes le dimanche 23 octobre, à 10 h 30, en présence des lauréates, des éditeurs, des jurés internationaux ainsi que des amis et sympathisants de l’Atelier Imaginaire. Cette manifestation sera le point d’orgue de la traditionnelle Quinzaine littéraire et artistique qui se déroulera dans les Hautes-Pyrénées du 12 au 26 octobre inclus. Le programme détaillé sera mis en ligne sur le site de l’Atelier Imaginaire à la mi-juillet.