Bilans annuels Bilan des concours Prométhée et Max-Pol Fouchet 2007



Bilan des concours Prométhée et Max-Pol Fouchet 2007


125 œuvres (137 en 2006, 141 en 2005, 172 en 2004, 147 en 2003, 135 en 2002, 118 en 2001) présentées : 39 recueils de nouvelles et 86 recueils de poésie. 

Présélection du jury départemental : 6 recueils de nouvelles, 11 recueils de poésie.


A partir de cette présélection, le jury régional, qui s’est réuni à Lourdes, au siège de l’Atelier Imaginaire, le mardi 8 mai, a établi la sélection soumise à l’appréciation du jury international : 3 recueils de nouvelles, 5 recueils de poésie.


Finalistes
: 8 auteurs (3 femmes et cinq hommes). Age moyen des finalistes : 53 ans (de 40 à 64 ans).


Participants : 21 femmes, 18 hommes pour le Prométhée ; 30 femmes, 56 hommes pour le Max-Pol Fouchet, soit 51 femmes et 74 hommes; âge : de 20 ans à 82 ans.


Nationalités : française mais aussi algérienne, belge, espagnole, canadienne, argentine, jordanienne.


Professions
: enseignants (tous niveaux) mais aussi étudiants, journaliste, biologiste pharmacien, secrétaire d’administration, secrétaire d’exploitation,, infirmier, critique d’art, fonctionnaire des douanes, ingénieur agronome, conseiller en formation, comédien, ingénieur en télécommunications, assistant de gestion, contrôleur des impôts, artiste peintre, conseillère pédagogique, médecin, critique d’art, photograveur, commerçant, employé, ouvrier, archéologue, orthophoniste, chargé d’affaires EDF, intermittent du spectacle, documentaliste, technicien, chercheur CNRS, animateur culturel …

 

Les principales caractéristiques des concours :
- les prix sont décernés sur manuscrit
- les recueils primés sont édités (poésie : Le Castor Astral ; nouvelles : Editions du Rocher)
- l’anonymat des deux auteurs primés n’est levé qu’une fois la décision acquise.
- l’importance des deux jurys internationaux (2 jurys de 20 auteurs de premier plan)
- les genres promus : la nouvelle et la poésie
- la remise des prix en province, point d’orgue d’une quinzaine littéraire et artistique dans les Hautes-Pyrénées (cent rencontres et spectacles).


Les jurés internationaux de l’Atelier Imaginaire se sont réunis à la Maison des Pyrénées de Paris jeudi 14 juin, le matin pour le prix de poésie Max-Pol Fouchet, l’après-midi pour le prix Prométhée de la nouvelle, dans les deux cas à l’initiative de Guy Rouquet, président de l’Atelier Imaginaire, fondateur des prix, faisant office de président de séance, mais sans voix délibérative car étant, à ce stade de l’épreuve, le seul à connaître l’identité des finalistes.


Prix Prométhée
: Alain Absire, Marie-Louise Audiberti, Michel Baglin, Christiane Baroche, Marie-Claire Blais (Québec), Jean Claude Bologne (Belgique), Rachid Boudjedra (Algérie), Jacques Chancel, Georges-Olivier Châteaureynaud, Régine Detambel, Abdelkader Djemaï (Algérie), Nedim Gürsel (Turquie), Alain Kewes, Martine Le Coz, Maria Maïlat (Roumanie), Jean-Luc Moreau, Ghislain Ripault, Marie Rouanet, Joël Schmidt, Abdourahman A. Waberi (Djibouti).
Prix Max-Pol Fouchet : Marie-Claire Bancquart, Claude Beausoleil (Québec), Jean Bertho, Eric Brogniet (Belgique), Georges-Emmanuel Clancier, Seyhmus Dagtekin (Turquie), Guy Goffette (Belgique), Vénus Khoury-Ghata (Liban), Anise Koltz (Luxembourg), Werner Lambersy (Belgique), Jean-Pierre Lemaire, Charles Le Quintrec, Jean-Michel Maulpoix, Bernard Mazo, Jean Métellus (Haïti), Luis Mizon (Chili), Claude Mourthé, Pierre Oster, André Schmitz (Belgique), Jean-Pierre Siméon.


Les prix ont été attribués dans les conditions suivantes :

Prix de poésie Max-Pol Fouchet

Le lauréat est Stéphen BERTRAND, né en 1967 à Nîmes, conseiller en formation à Montpellier, dont le manuscrit Colibris (titre provisoire) a obtenu neuf votes (et demi) au premier tour ; ceux de Marie-Claire Bancquart, Claude Beausoleil, Jean Bertho, Eric Brogniet, Seyhmus Dagtekin, Anise Koltz, Claude Mourthé (1/2), Pierre Oster, et Vénus Khoury-Ghata.
A la pointe des terres a obtenu les voix de Georges-Emmanuel Clancier, Jean-Michel Maulpoix, Bernard Mazo, Jean Métellus et Claude Mourthé (1/2) ;
A mes pas les longeant, les voix de Guy Goffette et de Jean-Pierre Lemaire ;
Entre l’air et le feu, la voix de Charles Le Quintrec ;
La Mer intérieure, entre les îles, les voix de Werner Lambersy, Luis Mizon et André Schmitz.



Prix Prométhée de la nouvelle 


Le lauréat est Pierre LE COZ, né à Fréjus en 1954, domicilié en Dordogne, à Salignac-Eyvigues pour son manuscrit L’autre versant du jour (titre initial : Cités interdites) qui a obtenu au premier tour les voix de Marie-Claire Blais, Rachid Boudjedra, Georges-Olivier Châteaureynaud, Marie Rouanet, Jean-Luc Moreau et Maria Maïlat, qui préfacera le recueil.
Faits d’hiver a obtenu les voix de Michel Baglin, Régine Detambel Abdelkader Djemaï et Joël Schmidt ;
Infortunes de mères, les voix de Marie-Louise Audiberti, Jean Claude Bologne, Martine Le Coz et Alain Kewes.
Ne se sont pas déterminés au premier tour Christiane Baroche, qui avait cependant une petite préférence pour Faits d’hiver, et Ghislain Ripault qui en avait une pour Infortunes de mères, mais pas au point de donner leur voix.
N’ont pas pris part au vote pour raisons personnelles : Alain Absire, Jacques Chancel, Nedim Gürsel et Abdouraham A. Waberi.
Au deuxième tour, les voix de Marie-Louise Audiberti, Jean Claude Bologne, Régine Detambel, Abdelkader Djemaï et Alain Kewes s’étant portées sur L’autre versant du jour (Cités interdites), ce manuscrit obtenait alors la majorité requise.


Dans leur immense majorité, les jurés ont salué le bon niveau d’ensemble des sélections soumises à leur appréciation. Dans un cas comme dans l’autre, en partant du principe que les prix étaient de révélation, et non de consécration, et que, conformément au règlement du concours, les manuscrits distingués seraient affinés avant leur remise aux éditeurs respectifs, chaque jury a décidé de décerner son prix et d’accorder son parrainage au lauréat : Vénus Khoury-Ghata se proposant de préfacer le recueil de Stéphen Bertrand, et Maria Maïlat celui de la nouvelle.


Les deux ouvrages primés seront mis en fabrication durant l’été 2007. Leur sortie en librairie est prévue à l’occasion de la remise des prix qui se tiendra au Palais des Congrès de Lourdes dimanche 28 octobre, à 10 h 30, en présence des auteurs, des éditeurs, des jurés internationaux, des lecteurs de l’Atelier Imaginaire, des lauréats du concours général des lycées invités dans le cadre de l’opération 2000 jeunes, des écrivains et artistes associés aux travaux de l’Atelier Imaginaire, et de toutes personnes intéressées…

Lourdes, le 14 juillet 2007


Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un correspondant Nous contacter