Les écrivains de l'Atelier Imaginaire

Photo de Jean Claude BOLOGNE Jean Claude BOLOGNE

Qualité : Auteur fondateur
Email :

 

     Né à Liège (Belgique) en 1956, diplômé de philologie romane (Université de Liège, 1978), il a animé pendant cinq ans (1979-1984) une revue littéraire bimestrielle, Ouvertures. Installé à Paris depuis 1982, il a été critique littéraire pendant une dizaine d'années (La Wallonie, R.T.B.F., Magazine littéraire, Tageblatt…).
     Depuis 1986, il se consacre essentiellement, puis exclusivement, à l'écriture, en donnant à l'occasion des cours d'iconologie médiévale à l'ICART, Institut supérieur des Carrières artistiques, à Paris. Il publie alternativement et parfois conjointement des romans, des essais et des dictionnaires d'auteur.
     Il participe aux activités de la Nouvelle Fiction et du Prix Renaissance de la Nouvelle. Administrateur de la Société des Gens de Lettres, il en a été le secrétaire général (2002-2008) et le président (2010-2014). Il est membre du prix Prométhée de la nouvelle.


Pour en savoir davantage:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Claude_Bologne
http://jean-claude.bologne.pagesperso-orange.fr/

 





BIBLIOGRAPHIE

 

(Sélective)

FICTIONS

La faute des femmes, roman (Les Eperonniers, 1989), Prix Rossel
Le troisième Testament, roman (Les Eperonniers, 1990), Prix Marcel Lobet
Écrit en la secrète, apologues (Les Eperonniers, 1992)
Le dit des béguines, roman (Denoël, 1993),Bourse Thyde Monnier de la SGDL
Sans témoins, roman (Zulma, 1996)
Le secret de la sibylle, roman (Le Rocher, 1996)
Le frère à la bague, roman (Le Rocher, 1999)
Le Testament de sable (Le Rocher, 2001)
Requiem pour un ange tombé du ciel (Fayard, 2001)
L'Arpenteur de mémoire (Fayard, 2002; collection Alter Ego).
Sherlock Holmes et le secret des lettres (Le Rocher, 2003)
L'homme-fougère (Fayard, 2004)
Le marchand d’anges (Le Grand Miroir, 2008)
L'ange des larmes (Calmann Lévy, 2010)
Prix Auguste Beernaert de L'Académie royale de langue et de littérature de Belgique
Fermé pour cause d'Apocalypse (Galodé, 2013)


ESSAIS

Histoire de la pudeur, (Orban, 1986; Perrin, 1999); Hachette (Pluriel), 1987, 1997)
La naissance interdite, (Olivier Orban, 1988)
Histoire morale et culturelle de nos boissons, (Laffont,1991)
Du flambeau au bûcher, (Plon, 1993)
Histoire des cafés et des cafetiers, (Larousse, 1993)
Le mysticisme athée, (Le Rocher, 1995)
Histoire du mariage, (Lattès, 1995; Hachette (Pluriel), 1998)
Les sept vies de maître Eckhart, Biographie, (Le Rocher, 1997)
L'os à souhaits, correspondance avec W. Lambersy, (Les Eperonniers, 1997)
Voyage autour de ma langue (Les Belles Lettres, 2001).
Histoire du célibat et des célibataires (Fayard, 2004),Hachette, coll. « Pluriel », 2007.
Histoire de la conquête amoureuse (Le Seuil, 2007, coll. «Points Histoire», 2010)
Histoire de la coquetterie masculine (Perrin, 2011)
Une mystique sans Dieu (Albin Michel, 2015)


DICTIONNAIRES

Les grandes allusions, (Larousse, 1989)
Les allusions bibliques, (Larousse, 1991)
Les sept merveilles, les expressions chiffrées, (Larousse, 1994)
Qui m’aime me suive, dictionnaire commenté d’allusions historiques (Larousse, 2007)




"On traverse ce roman inclassable, cousu d'érudition mais brodé d'humour aussi, comme ces palais des glaces toujours prompts à vous tendre leurs miroirs déformants, leurs clins d'œil, leurs fausses pistes, et au bout du compte… vos vérités les plus profondes." Antoine Uhalde, Le Magazine littéraire


"La beauté d'une écriture précise, évocatrice, toujours rythmée et entraînante, donnant avant tout à voir, sans inutiles complaisances, mais avec la souveraine sûreté de la maîtrise"  Jacques de Decker, Le Soir


"Nourri de références érudites qui jamais ne l'alourdissent, porté par une écriture enluminé, son ouvrage est de ceux qui ensorcellent. Le lire, c'est mourir un peu avec ses personnages, et renaître, peut-être. Est-il plus sûr promesse d'une écriture ardente?" 
Laurence Vidal, Le Figaro littéraire

      

"Ce qui m'intéresse, c'est tout ce qui peut élever l'homme. Par l'histoire, je tente de montrer que les dogmes, les comportements, les préjugés qui le limitent ne sont que conventions d'un temps. Par le roman, j'essaie de lui rendre une dimension intérieure qu'il est le seul à pouvoir se donner. Je nourris cette réflexion par une confrontation entre l'expérience intérieure d'un athée et les écrits des grands mystiques médiévaux."
 
Jean Claude BOLOGNE

 

   

Haut de page

Actualités

Imprimer la page Envoyer le lien de cette page à un correspondant Nous contacter